Une deuxième étape prometteuse à La Baule

C’est dans un mois, du vendredi 28 au dimanche 30 juin, que se tiendra à La Baule la deuxième étape de l’ENGIE KITE TOUR 2019, un circuit de référence du kiteboard placé depuis cette année sous l’égide de la Fédération Française de Voile. A La Baule, le plateau s’annonce à la fois qualitatif, avec la présence d’ambassadeurs de très haut niveau, et quantitatif puisque les riders amateurs sont attendus en nombre sur ce spot réputé. Plus de 60 femmes et hommes devraient s’engager sur les trois supports possibles : kitefoil, planche directionnelle et twin-tip.

Après l’étape inaugurale d’Hendaye, qui s’est disputée du 10 au 12 mai, l’ENGIE KITE TOUR va faire escale dans un mois dans les Pays de la Loire, plus précisément sur la grande plage de La Baule.

Eric Bellande / FFVoile


Un spot réputé
La première étape s’est déroulée sur un spot peu connu dans le monde du kiteboard. Pourtant, des courses ont pu être lancées chaque jour à Hendaye. La Baule, en revanche, est un site réputé. « La culture kite est importante dans les Pays de la Loire et la Bretagne voisine », confirme Laure Collin, coordinatrice de l’activité kiteboard à la FFVoile. « Le spot de La Baule est tout à fait adapté pour accueillir l’ENGIE KITE TOUR avec une grande plage facilement accessible. Le public pourra admirer le spectacle depuis le rivage. C’est une belle étape qui se profile. » Organisateur de cette deuxième étape, le Yacht Club de La Baule est rompu à l’exercice. « Nous avons lancé notre première épreuve de kite il y a 15 ans », raconte son Président Dominique Molette. « Notre club, créé en 1986, organise des événements sur tous types de supports, des bateaux classiques aux engins les plus modernes comme les kitefoils. L’ENGIE KITE TOUR sera un grand rendez-vous, on s’attend à des courses de très bon niveau. »


Plus de 60 kiteboarders attendus
A Hendaye, 44 riders étaient en lice. Ils seront encore plus nombreux à La Baule. « Nous espérons réunir plus de 60 riders », précise Laure Collin. « On retrouvera des sportifs de haut niveau qui sont les ambassadeurs de l’ENGIE KITE TOUR à l’instar d’Alex Caizergues, Nicolas Parlier, Alexia Fancelli, Théo de Ramecourt, Axel Mazella, Chris Ballois, Poema Newland et aussi Anaïs Mai Desjardins. Il devrait y avoir davantage d’amateurs à s’inscrire que pour l’étape basque. » Rappelons que pour par participer, il suffit d’être autonome dans sa pratique, détenteur d’une licence FFVoile et il n’est pas nécessaire d’avoir déjà pris part à des compétitions.


Un maximum de plaisir
Les riders auront le choix entre trois supports : kitefoil, planche directionnelle et twin-tip. Pour chaque type de planche, un classement spécifique sera établi. Pour que chacun prenne un maximum de plaisir, les parcours seront adaptés aux types de supports. Si les courses s’annoncent accrochées, à terre l’ambiance sera conviviale, chaleureuse et ludique. Si les conditions le permettent, la première course sera lancée le vendredi 28 juin à 14h.