Clap de fin sur l’étape de La Grande-Motte !

Si les caprices d’Éole n’ont pas permis de lancer de course en twin-tip et en planche directionnelle ce dimanche, les conditions du jour ont tout de même permis de valider trois courses en kitefoil sur le spot de La Grande-Motte. Après trois jours d’évènement, la 2e étape de l’Engie Kite Tour 2021, orchestrée par le Yacht Club de La Grande-Motte, a une nouvelle fois sacré de beaux vainqueurs : Théo de Ramecourt et Anaïs-Mai Desjardins en kitefoil, Faodren Le Coq en twin-tip et Alex Caizergues en planche directionnelle.

Carton plein pour Théo de Ramecourt en kitefoil (45 participants)

Comme à Lorient-Gâvres, la régularité a une nouvelle fois payé à La Grande-Motte. En tête du classement général provisoire samedi après huit courses (six retenues), Théo de Ramecourt n’a laissé aucune chance à ses adversaires dimanche. « On a validé trois courses dans de la Tramontane faiblissante. C’était un peu inattendu et inespéré. Tout le monde s’est régalé. C’était vraiment cool de finir le week-end comme ça », raconte le membre de l’Équipe de France de kiteboard, également ambassadeur de l’Engie Kite Tour. Je suis content car j’ai une bonne vitesse. C’était une super occasion de s’entraîner, de valider les réglages et de voir les derniers ajustements avant les championnats du Monde qui sont la plus grosse échéance de l’année. Et puis, c’était une fois de plus l’occasion de rencontrer la communauté foil française, d’échanger avec tout le monde. C’est sympa de voir que tout le monde progresse et que ça navigue de mieux dans en mieux dans des conditions comme celles que l’on a eu hier ». Axel Mazella et Nicolas Parlier complètent le podium.

Même son de cloche du côté d’Anaïs Mai-Desjardins, 1ère chez les filles et 10ème au classement général : « C’était vraiment un super évènement. Je me suis fait super plaisir hier. J’aime quand le vent est fort. J’ai gagné sept courses sur huit. Je suis vraiment contente car je me suis bien battue avec les garçons. Je n’ai pas gagné aujourd’hui mais ça a suffi pour conserver mon avance. En plus on a du soleil, c’est top. Je me suis beaucoup amusée ». Alexia Fancelli et Clara Enderlé complètent le podium.

Première pour Faodren Le Coq en TT (13 inscrits)

Avec sept victoires au compteur samedi soir, Faodren Le Coq signe à La Grande-Motte sa 1ère victoire sur une étape de l’Engie Kite Tour : « C’était super. On a eu de très belles conditions et on a pu faire nos huit courses dans la journée. C’était top, lance-t-il. J’avais déjà fait quelques podiums, mais c’est toujours bien comme sensation d’être sur la plus haute marche. J’habite au Grau-du-Roi. C’est encore plus sympa de gagner à domicile ». Anthony Cottard et Thibault Raissac complètent le podium.

Domination d’Alex Caizergues en planche directionnelle (12 inscrits)

Vainqueur lui aussi de sept des huit courses (six retenues) samedi, Alex Caizergues s’est un nouvelle fois imposé en planche directionnelle. « On a eu énormément de chance samedi. Le vent a soufflé et bien soufflé, alors qu’on attendait du vent léger et rafaleux. On a eu autour de 20 nœuds tout l’après-midi. Ça nous a permis de faire deux séries de quatre courses, se réjouit le quadruple recordman du monde de vitesse en kiteboard, qui compte parmi les ambassadeurs de l’Engie Kite Tour. On a bien bataillé, il y a eu quelques gamelles mais ça s’est super bien passé. Je suis très content d’avoir de nouveau remporté cette épreuve, surtout que je jouais presque à domicile. La prochaine étape aura lieu à Arcachon. A cette époque de l’année, ça peut être la roulette russe ». Vainqueur de la 1ère course samedi, Chris Ballois termine 2e, devant Frédéric Klein.

La prochaine étape de l’Engie Kite Tour aura lieu du 22 au 24 octobre à Arcachon, avant la grande finale à Leucate du 12 au 14 novembre prochain.