L’Engie Kite Tour de retour à La Grande-Motte

Le coup d’envoi de la 2e étape de l’Engie Kite Tour 2021, qui se dispute à La Grande-Motte du 24 au 26 septembre, a été donné ce vendredi après-midi pour les 64 concurrents répartis en trois catégories : kitefoil, twin-tip (TT) et planche directionnelle. Si le vent trop léger n’a pas permis aux organisateurs de lancer la compétition, certains riders ont tout de même pu faire une course d’entraînement sous le regard de Jean-Luc Denéchau, président de la Fédération Française de Voile.

Après Lorient-Gâvres, ambassadeurs de l’Engie Kite Tour et kiteboarders éclairés se sont donnés rendez-vous ce week-end sur le spot de La Grande-Motte, dont le Yacht Club accueille une étape du circuit pour la 3e année consécutive. Si les 4 à 6 nœuds de secteur sud-sud-ouest n’ont pas suffi pour courir, ils ont tout de même permis à certains de s’entraîner. « Les conditions étaient très, très légères aujourd’hui. Une course d’entraînement a tout de même pu être lancée vers 16h pour le kitefoil », relate Laura Collin, coordinatrice de l’activité kiteboard à la Fédération Française de Voile (FFVoile).Sacré champion d’Europe de la discipline en septembre pour la 3e année consécutive, Axel Mazella y a participé sans surprise : « Tout le monde n’est pas allé à l’eau cet-après-midi, mais ça a permis aux riders expérimentés de naviguer. Ça nous a permis de faire une petite mise en jambe pour demain, commente l’ambassadeur de l’Engie Kite Tour, qui précise ne pas avoir d’objectif particulier à La Grande-Motte si ce n’est « prendre du plaisir, partager de bons moments avec le reste des concurrents et s’entraîner avant les championnats du Monde, qui auront lieu dans deux semaines ».

Jean-Luc Denéchau présent à La Grande-Motte

Présent ce vendredi à La Grande-Motte, Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile (FFVoile) a assisté à la course d’entraînement du jour sur l’eau. « Je suis particulièrement fier du travail collaboratif entre la FFVoile et Engie qui permet d’aboutir à l’organisation de l’Engie Kite Tour. Ces évènements qui composent le circuit permettent aux participants qui sont présents sur le spot de rider en même temps que les sportifs de haut-niveau. Ce mélange est bénéfique pour tout le monde et pour développer la pratique. La Fédération est attachée à soutenir et développer la pratique que ce soit de loisir, de compétition ou de très haut-niveau, a-t-il déclaré avant le coup d’envoi de la compétition, a-t-il déclaré. L’Engie Kite Tour est à l’image de cet objectif. Par ailleurs, le kite sera discipline olympique pour la première fois en 2024. Nous avons déjà de très bons résultats, donc de grandes ambitions pour les Jeux Olympique. Sur une étape comme aujourd’hui, le simple pratiquant a pu naviguer avec le triple champion Europe d’Axel Mazella. C’est extraordinaire et ça laisse à tout le monde de très beaux souvenirs ».

Une belle journée de course en perspective samedi

La compétition devrait reprendre ses droits demain, avec un premier départ possible à 12h. Rendez-vous demain pour un show 100% kite !